Site internet : http://www.livelihoods.eu/

Le fonds Livelihoods créé à l'initiative du fond Danone pour la Nature est un fond d'investissements qui s'appuie sur la "finance carbone pour contribuer à la sécurité alimentaire des communautés rurales à travers la restauration de leurs écosystèmes". Ce fond appuie de petits projets initialement portés par des ONG locales mais qui ont des moyens limités en apportant des financements nécessaires dès le démarrage du projet afin de couvrir les principaux coûts. Les populations impliquées sont propriétaires et directement bénéficiaires des retombées du projet (bois, riz, fruits, poissons, coquillages, miel etc…). En contrepartie, les investisseurs recevront les crédits carbones certifiés générés par les différents projets qu'ils pourront utiliser pour compenser leurs émissions de carbone.

Livelihoods investit dans de nombreux projets en Afrique (Sénégal et R.D.C.) et en Asie (Inde et Indonésie) sur de nombreuses thématiques telles que la restauration d'écosystèmes naturels, l'agroforesterie ou encore l'énergie rurale.

En 2012, Pôle Carto a participé au Livelihoods Network Camp organisé en Inde à Araku regroupant plus de 60 organisations.

Site internet : http://www.oceaniumdakar.com/

L'Oceanium, association sénégalaise de protection de l'environnement agit depuis 1984 sur la gestion durable de l’environnement. Ses actions s’étendent sur terre comme sur mer, dans tous le Sénégal mais aussi dans des pays limitrophes. "L'association a mis en place une véritable ingénierie sociale avec une méthodologie basée sur l’écoute, l’échange, la sensibilisation et l’action participative". Elle intervient principalement sur trois thématiques :

  • La protection de l'océan avec notamment la création d'Aires Marines Protégées Communautaires mais aussi la récupération des filets perdus dans les fonds marins au large de Dakar.
  • La protection de la forêt avec en particulier le projet "Plante ton arbre" de reboisement à grande échelle de la mangrove.
  • L'éducation et la communication sociale avec des programmes d'éducation à l'environnement, de cinémas/débats et la création d'un centre d'éducation à l'environnement.

 

Le Projet

Depuis 2006, l'Oceanium appuie les populations locales pour planter de la mangrove dans les deltas de Casamance et du Sine Saloum au Sénégal. Cette action part du constat que le Sénégal est confronté depuis 50 ans à une déforestation de grande ampleur. Pour lutter, l'Oceanium a entrepris l'organisation de reboisements massifs comme méthode pour restaurer l'écosystème de mangrove.

Pour les populations engagées dans ce projet de restauration de l'écosystème mangrove, l'intérêt est d'augmenter la production de ressources halieutiques (poissons, huîtres, coques), de réaliser un barrage naturel contre le sel favorisant la culture de riz à proximité ou encore d'augmenter la ressource en bois disponible.

Les différentes étapes du projet : sensibilisation, reboisements et suivi des plantations.

       

Crédits Photos : Hellio & Van Ingen

En 2008, le fonds Livelihoods intervient dans cette campagne de reboisements ce qui a permis de passer du reboisement de quelques milliers de palétuviers par une dizaine de villages à des plantations à plus grande échelle de plusieurs millions de palétuviers impliquant plusieurs centaines de villages.

"A ce jour plus de 150 millions de palétuviers ont été plantés dans 500 villages des deltas du Sine Saloum et de la Casamance. Ce bilan constitue le plus grand reboisement de mangrove au monde".

 

Notre Action

Différentes actions ont été menées au Sénégal dans le cadre des campagnes de reboisements de mangrove :

  • Ce projet rentre dans le cadre du mécanisme économique basé sur la finance carbone CDM (Clean Development Mechanism) mis en place dans le cadre du protocole de Kyoto et visant à réduire les gaz à effet de serre au niveau mondial. Dans ce cadre, Pôle Carto a été contacté par Livelihoods pour proposer et mettre en place une méthodologie pour l'étude d'éligibilité des plantations sur la base d'analyse d'images satellites et d'utilisation d'outils de télédétection. Dans ce cadre là, nous avons aussi cartographié et mis en place la base de données des reboisements de 2008 à 2010. Une réflexion est en cours sur la mutualisation et la gestion de ces données par l'intermédiaire d'un SIG Webmapping.

En parallèle, nous avons participé à la rédaction du PDD 2008-2009 et du PoA/CPA 2010, documents piliers du processus de validation internationale du projet. La rédaction de ces deux documents et le processus de validation en général sont portés par Carbon Decisions International, société spécialisée dans l'assistance aux projets Carbone et Agresta, société coopérative espagnole spécialisée dans la gestion forestière. Pour plus d'informations, se référer à leurs sites internet :

            

Pôle Carto a aussi accompagné les experts d'Ernst & Young (désigné comme DOE du projet) lors des 2 missions de terrain d'évaluation du projet des campagnes 2008-2009 et 2010 de reboisements.

En terme de validation, le projet 2008-2009 a été validé par l'UNFCC (cf. 'Oceanium mangrove restauration project'). Le projet 2010 est encore à l'étude.

  • Réalisation de 7 missions de contrôle de terrain pour le fonds Livelihoods sur le suivi GPS des agents de l'Oceanium des campagnes de reboisements 2010, 2011 et 2012 avec la mise en place d'un échantillonnage, la mesure des surfaces et des densités, l'évaluation de la qualité des zones reboisées ou encore la prise de données de terrain qualitatives et quantitatives sur les palétuviers afin d'estimer le stock carbone potentiel.
  • Collaborateurs de terrain pour Astrium, leader spatial européen, sur la réflexion autour d'une méthodologie de suivi par images radar du développement des palétuviers.

 

 Posted by at 12 h 14 min